Phénomènes remarquables vus du ciel

Notre planète entre anticyclones, perturbations et orages

Image du 19/04/2019 à 12h30 UTC - MULTISAT

Notre planète entre anticyclones, perturbations et orages

Composition graphique des images GOES-16, METEOSAT-11 et METOP-B, le 19/04/2019 à 12h30 UTC : un anticyclone s'est frayé une place jusqu'en France. Apportant une douceur agréable, il invite aussi le soleil : les nuages sont ainsi rares au-dessus du ciel européen. Quelques cumulonimbus jouent parfois les troubles-fêtes sur l'est. Ils font néanmoins pâle figure à côté des puissantes cellules orageuses qui éclatent le long de la zone de convergence intertropicale au niveau de l'équateur. Enfin, tout au sud, de l'autre côté de la planète, les perturbations se succèdent dans une danse sans fin.


Image du 18/04/2019 à 04h03 UTC
TERRA

Image du satellite TERRA, le 18/04/2019 à 4 h UTC : plus grande réserve d'eau douce liquide de la planète, le lac Baïkal en Sibérie n'est navigable que de juin à septembre. En hiver, il se recouvre d'une couche de glace dont l'épaisseur peut aller jusqu'à 2 mètres. Sur cette image, la glace commence à se craqueler et libérer peu à peu les eaux du lac. Sur la gauche de l'image, on distingue la rivière Angara, partiellement prise dans les glaces. Il s'agit de la seule rivière issue du lac Baïkal alors que celui-ci reçoit 336 cours d'eau pour s'alimenter.
Image du 17/04/2019 à 04h50 UTC
AQUA

Image du satellite AQUA, le 17/04/19 à 04h50 UTC : l'après-midi bat son plein sur le Territoire du Nord. C'est l'heure préférée des cumulus diurnes qui bourgeonnent en nombre au-dessus du continent australien et des grandes îles Tiwi. Néanmoins, en bas à droite de l'image, la topographie particulière de la Terre d'Arnhem n'est pas propice au développement nuageux : cette zone semble ainsi sinistrée en nuages. Au centre, le golfe de Van Diemen se pare de toute une palette de couleurs. En effet, de multiples cours d'eau, dont le fleuve Alligator, y déversent d'importantes quantités de sédiments.
Image du 16/04/2019 à 01h50 UTC
SUOMI-NPP

Image de SUOMI-NPP, le 16/04/2019 à 01h50 UTC : grâce à l'excellente sensibilité dans le visible des instruments embarqués sur ce satellite, l'éclat des villes et les nuages illuminés par la lune peuvent être capturés depuis l'espace au cœur de la nuit ! Ici, une longue écharpe nuageuse s'étire des îles britanniques jusqu'en Tunisie. Cette perturbation s'est engouffrée par la façade ouest dans la soirée de lundi et traverse lentement le pays. Sur l'Atlantique, une autre perturbation attend son tour. Elle risque néanmoins d'être contrariée par le retour attendu de valeurs anticycloniques.