Phénomènes remarquables vus du ciel

Teddy, ouragan sur l'Atlantique

Image du 20/09/2020 à 12h00 UTC - GOES16

Teddy, ouragan sur l'Atlantique

Image du satellite GOES16, le 20/09/2020 à 12h00 UTC : La tempête tropicale Beta dans le Golfe du Mexique se dirige lentement vers les côtes du Texas. L'ouragan Teddy, nettement visible au milieu de l'Atlantique à la latitude de la Floride, se déplace vers le nord-ouest. Au sud-est de Teddy, Wilfred s'est affaiblit pour ne plus être qu'une dépression tropicale.


Image du 19/09/2020 à 12h00 UTC
METEOSAT11

Image du satellite METEOSAT11, le 19/09/2020 à 12h00 UTC : L'épisode cévenole, classique à cette saison mais exceptionnel cette année par l'intensité des précipitations (trois mois de pluie en 12 heures à Valleraugue), est en cours et nettement visible sur le sud de la France. On notera la fin du 'Médicane' Ianos qui vient de passer sur la Grèce.
Image du 18/09/2020 à 11h30 UTC
MULTISAT

Image des satellites GOES-16 et Meteosat-11 à 11h30 UTC : le soleil de ce 18 septembre illumine presque la totalité de cette partie du globe. Dans une lumière quasi-automnale, différents systèmes atmosphériques dansent un imperturbable ballet. Sur l'océan Atlantique, c'est le puissant ouragan Teddy qui mène le bal avec des rafales atteignant 260 km/h. Dans le même temps, un système de basses pressions avance lentement au-dessus de la région ibérique et menace de dégrader les conditions en France. Dans l'autre hémisphère, les orages diurnes commencent à éclater en Afrique et en Amérique du Sud.
Image du 17/09/2020 à 11h30 UTC
MULTISAT

Image des satellites Meteosat-11 et Meteosat-8, le 17/09/20 à 11h30 UTC : ce jeudi, la France métropolitaine profite encore des faveurs d'un vaste anticyclone, ici synonyme de soleil et d'une chaleur quasi-estivale (les températures sont parfois près de 10 degrés supérieures aux normales de saison). Au centre de l'image, c'est un phénomène particulier qui attire le regard. Il s'agit d'une dépression subtropicale qualifiée de Medicane (pour 'Mediterranean Hurricane'). A cause d'une mer très chaude, cette zone de convection s'est bien intensifiée dans la nuit : le vent atteint déjà 100 km/h.