Phénomènes remarquables vus du ciel

Des nuages sous un anticylone !

Image du 12/07/2020 à 12h00 UTC - METEOSAT11

Des nuages sous un anticylone !

Image du satellite METEOSAT11, le 12/07/2020 à 12h00 UTC : L'anticyclone à plus de 1025 hectopascals sur le nord de la France n'empêche pas différents types de nuages de se former : sur les Pyrénées, ce sont des cumulonimbus porteurs d'orages, liés à une dépression d'altitude sur l'Espagne; le long des côtes du sud Portugal et du Maroc, ce sont des stratus, nuages bas matérialisant la fraîcheur des eaux océaniques en liaison avec le phénomène de 'up welling'; enfin, en Allemagne, ce sont des cumulus 'de beau temps' d'abord discrets qui s'étalent pour devenir des stratocumulus envahissants.


Image du 11/07/2020 à 12h00 UTC
METEOSAT11

Image du satellite METEOSAT11, le 11/07/2020 à 12h00 UTC : On appelle couramment 'effet diurne' l'effet du réchauffement du sol par le soleil sur les conditions météorologiques. En hiver, il est peu visible car le soleil réchauffe peu le sol, mais en été, cet effet est marqué et parfois prépondérant. Ici, le réchauffement diurne a permis de créer de la convection et de brasser les grisailles dans le sud-ouest, apportant des éclaircies dans l'après-midi. Au contraire, ce même phénomène a eu pour effet de créer des cumulus ennuageant le ciel du nord-est, qui était dégagé au lever du jour.
Image du 10/07/2020 à 05h30 UTC
MULTISAT

Image des satellites GOES-17 et GOES-16, le 10/07/2020 à 05h30 UTC : l'atmosphère nocturne est bien agitée autour de l'Amérique Centrale. Plusieurs zones orageuses sont nettement visibles sur cette image. La forte tempête tropicale Cristina attire notamment le regard avec un œil déstructuré qui n'aura duré que quelques dizaines de minutes. De l'autre côté du continent, au large de la Caroline du Nord, un autre système tropical s'apprête à atterrir sur le nord-est des États-Unis . Moins intense que Cristina, il est néanmoins porteur de conditions tempétueuses : vents forts et pluies violentes.
Image du 09/07/2020 à 14h15 UTC
MULTISAT

Image des satellites Terra et Aqua, le 09/07/2020 : les températures battent des records dans la partie arctique de la Sibérie. La végétation est particulièrement sèche et les nombreux incendies se propagent rapidement. Ces régions de forêts boréales sont faiblement peuplées et difficilement accessibles pour les pompiers. Le passage rapproché des deux satellites défilants permet de suivre l'évolution d'un immense pyrocumulus. Ce nuage est de la même famille que tous les autres petits cumulus visibles autour mais il profite d'une source de chaleur bien plus intense : un puissant feux de forêt.