Phénomènes remarquables vus du ciel

Mer de nuages dans l'ouest de la Chine

Image du 01/12/2022 à 03h52 UTC - TERRA

Mer de nuages dans l'ouest de la Chine

Image du satellite TERRA, le 01/12/2022 à 3 h 52 UTC : l'approche du solstice d'hiver est une période propice aux nuages bas sur les terres de l'hémisphère Nord. Par temps anticyclonique, le soleil bas et les journées courtes limitent le réchauffement du sol qui permet habituellement leur dissipation. Brouillards et stratus peuvent alors prospérer. Sur cette image, ils occupent l'ensemble de la plaine du Sichuan sur la droite, et découpent les vallées montagneuses. Sur la gauche, les monts Hengduan émergent aisément avec des sommets dépassant parfois 5 000 m. La neige au sol y souligne les crêtes.


Image du 30/11/2022 à 00h00 UTC
MULTISAT

Image du satellite HIMAWARI-8, le 30/11/2022 à 0 h UTC : le Pacifique est le plus vaste océan sur Terre. Dans la partie droite de l'image, un immense enroulement nuageux s'étend sur une grande partie du Pacifique Nord. Le flux atmosphérique n'y rencontre aucun obstacle et l'enroulement nuageux atteint des proportions importantes. La dépression se déploie sur plus de 3000 km de diamètre et la spirale de nuages s'étire sur près de 10.000 km depuis son centre. En s'étendant de 15° N à plus de 60° N, elle brasse de l'air froid de l'Arctique vers les latitudes tropicales et inversement.
Image du 29/11/2022 à 10h38 UTC
TERRA

Image du satellite TERRA, le 29/11/2022 à 10 h 38 UTC : sur le nord de la France, la grisaille domine. C'est une situation classique pour la saison. Seule la Côte d'Opale bénéficie de trouées ensoleillées. La masse nuageuse est tenace et composée de nuages bas (stratus). Elle souligne à la fois le relief et les vallées, où les grisailles sont plus épaisses et plus blanches. On voit ainsi apparaitre des ramifications plus ou moins marquées. En bas à gauche de l'image, la Seine est par exemple reconnaissable au serpentin nuageux qui la surplombe.
Image du 28/11/2022 à 01h41 UTC
TERRA

Image du satellite TERRA, le 28/11/2022 à 1 h 41 UTC : enclavée entre la côte est de la Russie et l’île japonaise d’Hokkaido, la mer d’Okhotsk est préservée des courants plus chauds de la mer du Japon et de l’océan Pacifique. En cette saison, le vent glacial de la Sibérie orientale abaisse la température de la mer. Aux abords du continent, les températures fluctuent actuellement entre -10 et -20°C, favorisant la formation des filaments de glace de mer. Au large, les températures plus douces provoquent l'apparition de nuages en forme de strates.