Phénomènes remarquables vus du ciel

Les nuages résistent...

Image du 18/06/2018 à 12h00 UTC - METEOSAT11

Les nuages résistent...

Image du satellite METEOSAT11, le 18/06/2018 à 12h00 UTC : une certaine douceur fait enfin son retour sur notre pays. On retrouve même des températures bien estivales sur le pourtour méditerranéen : 31°C au Luc dans le Var, 28°C en Corse... Mais en contrepartie les vents régionaux soufflent fort dans leur domaine, ce qui explique un ciel clair à peu nuageux : 103 km/h à Leucate (11), 80 km/h à Perpignan. Sur le reste de la France, l'importante nébulosité permet au ciel d'être lumineux à défaut d'être ensoleillé. En Espagne, le mercure frôle les 40°C (38°C à Séville).


Image du 17/06/2018 à 11h00 UTC
MULTISAT

Image MULTI-SAT, le 17/06/2018 à 11h00 UTC : l'anticyclone est campé sur les Açores et laisse entrer de faibles perturbations sur la France. Ce dimanche, le temps était encore très nuageux sur l'Hexagone. Seules les régions méditerranéennes ont pu voir davantage de soleil malgré un voile nuageux (nuages un peu bleutés sur cette image satellite). La péninsule ibérique a, quant à elle, pu profiter d'un ciel bien dégagé.
Image du 16/06/2018 à 12h00 UTC
METEOSAT11

Image du satellite METEOSAT11, le 16/06/2018 à 12h00 UTC : les perturbations très atténuées se succèdent sur le pays. A leur passage, elles laissent une trace essentiellement sous forme nuageuse, parfois accompagnée de faibles pluies éparses qui s'estompent rapidement. En revanche, le long des Alpes du sud, des averses ponctuées d'orages se sont développées jusque dans l’arrière-pays provençal.
Image du 15/06/2018 à 06h45 UTC
TERRA

Image du satellite TERRA, le 15/06/2018 à 06h45 UTC : l'arrivée de l'été est imminente dans notre hémisphère. Au nord de la Russie, la petite mer de Kara est prisonnière d'une épaisse couche de glace depuis de longs mois. Mais la hausse des températures printanières amorce la fonte progressive des glaces qui l'enserraient. La pellicule gelée s'affine jusqu'à devenir translucide. De nombreuses fissures commencent à lacérer sa surface. Côté ouest, la banquise s'éparpille en une myriade d'icebergs de toutes tailles. Dans les terres, le manteau neigeux d'un blanc immaculé résiste encore un peu.