Coopérations nationales et internationales

EUMETSAT


Créée en 1986, l'Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT) a pour mission de fournir aux services météorologiques nationaux de ses états membres et coopérants en Europe et à une multitude d'autres utilisateurs dans le monde entier des données, images et produits satellitaires essentiels pour la météorologie et la climatologie, sans la moindre interruption 24 heures sur 24 et 365 jours par an.

Description des SAF


EUMETSAT a mis en place 8 SAF (Satellite Application Facilities), consortiums :

  • Prévision immédiate et à très court terme;
  • Océans et des glaces de mer;
  • Ozone et de chimie de l'atmosphère;
  • Météorologie par radio occultation;
  • Prévision numérique du temps;
  • Climat;
  • Analyse des surfaces continentales;
  • Hydrologie opérationnelle et gestion de l'eau.

Météo-France participe à plusieurs de ces SAF : SAF océans et Glaces de Mer, SAF prévision numérique du temps, SAF prévision immédiate et à très court terme par l'intermédiaire du CMS à Lannion ; Surveillance de l'ozone et de la chimie de l'atmosphère, Analyse des terres émergées par l'intermédiaire du CNRM.

SAF prévision immédiate et à très court terme (SAF NWC)


La "prévision immédiate" est une prévision localisée à échéance très courte pour les quelques heures qui suivent. Le SAF NWC fournit des outils et logiciels servant à l'établissement de prévisions sur mesure jusqu'à 12 heures d'échéance - ce qu'on appelle la prévision à très court terme. Leur fiabilité dépend de la disponibilité d'informations exactes et à jour sur les mouvements et les conditions de l'atmosphère en un lieu précis. Ces observations revêtent une importance particulière dans le contexte de phénomènes météorologiques dangereux, éphémères mais violents comme les orages ou les tornades, que l'on doit surveiller de près pour éviter qu'ils ne fassent des victimes.



SAF océans et des glaces de mer (SAF OSI)


Les océans recouvrent environ les deux tiers de la Terre. La disponibilité d'une information précise sur les températures de la mer, les courants et les conditions météorologiques océaniques, ainsi que sur les caractéristiques de flottement et de fusion des glaces en mer, est essentielle pour l'industrie de la mer, les navires, l'étude du climat et la surveillance de la pollution. De nombreux projets d'océanographie opérationnelle élaborent actuellement des systèmes d'assimilation et de prévision à l'échelle régionale et mondiale. Ils utilisent les produits océaniques en temps quasi réel générés à partir des données fournies par les satellites opérationnels.



SAF Climat


Les inquiétudes suscitées par le climat imposent non seulement la mise en place des mesures internationales pour réduire les émissions de gaz à effet de serre mais aussi une surveillance mondiale du climat. A partir des observations satellitaires aux dimensions de la planète, le SAF Climat dresse des relevés historiques cohérents et très précis à l'intention de la surveillance et de la recherche climatiques.



SAF prévision numérique du temps (SAF NWP)


La prévision numérique du temps (NWP) nécessite des ordinateurs super puissants permettant de modéliser l'atmosphère et de calculer des prévisions à échéance allant de quelques heures à dix jours. La prévision numérique constitue une activité essentielle de tous les services météorologiques nationaux. Le SAF NWP élabore précisément les outils et logiciels indispensables pour une utilisation efficace des données satellitaires à cet escient.



SAF consacré à l'analyse des surfaces continentales (SAF LSA)


De nombreuses applications cruciales comme la modélisation et la simulation du temps et du climat, la prévision et l'analyse des dangers naturels et la surveillance des systèmes écologiques et hydrologiques nécessitent des informations sur les caractéristiques de la surface terrestre. Le SAF LSA satisfait précisément à ces exigences en fournissant une gamme de produits concernant notamment la température de la surface terrestre, l'albédo de surface et le manteau nival.



SAF Ozone et de chimie de l'atmosphère (SAF OZONE)


La surveillance de la teneur en ozone occupe une grande place dans la recherche sur le climat. Dans les latitudes élevées de l'hémisphère Nord, l'ozone stratosphérique s'est appauvri considérablement, tandis qu'au-dessus de l'Antarctique, le rayonnement ultraviolet s'intensifie, causant cancers de la peau, lésions oculaires, troubles des défenses immunitaires, sans parler de ses effets nocifs sur la végétation et les écosystèmes aquatiques. Grâce aux données et informations qu'il génére, le SAF Ozone contribue activement à une meilleure compréhension des causes et effets de la pollution dans la haute atmosphère et de l'appauvrissement de la couche d'ozone.



SAF Météorologie par radio occultation (SAF ROM)


GRAS est un récepteur du Système mondial de navigation satellitaire pour le sondage atmosphérique. Le récepteur GRAS embarqué sur les satellites en orbite basse d'EUMETSAT, Metop, mesure le signal émis par un satellite GPS et reçu par Metop. En raison de la réfraction dans l'atmosphère qu'elle traverse, l'onde électromagnétique émise subit un retard. L'analyse de ce délai donne accès à des informations sur les profils verticaux d'humidité, de température et de pression dans la stratosphère et la troposphère.



Hydrologie opérationnelle et gestion de l'eau (SAF H)


Le SAF H se concentre sur le développement et la fourniture de produits géophysiques sur les précipitations, l'humidité des sols et le manteau nival servant à alimenter des modèles hydrologiques, à la prévision numérique du temps et à la gestion de l'eau.



Actualité des SAF