Actualités du monde satellitaire et de la météorologie spatiale

6 mars 2017 : la colère de Zeus s'abat sur la France


6 mars 2017 : la colère de Zeus s'abat sur la France

Animation de la tempête Zeus du 05/03/2017 01h00 au 07/03/2017 14 h locales - Satellite Meteosat10


Publié le 07/03/2017 à 17h14 (heure de Paris)

Du jamais vu depuis 1999 pour les médias... Au vu des fortes rafales relevées tout au long de la journée, on peut effectivement corroborer cette hypothèse. La violente tempête Zeus, dieu du ciel et du tonnerre dans la mythologie grecque, portait particulièrement bien son nom... La dépression associée a commencé par impacter le nord-ouest de la France et surtout le Finistère dès le lever du jour : c'est d'ailleurs à ce moment-là qu'ont été relevées les plus fortes rafales de l'épisode. 193 km/h à Camaret - seule la tempête Martin de 1999 avait connu une rafale supérieure avec 198 km/h à l'île d'Oléron - et plus généralement 150 à 170 km/h sur les pointes exposées du département. De nombreux records absolus ont été battus, comme à Ouessant (191 km/h contre 176 en 1996). Sur cette île, le stade de l'ouragan classe 1 (force 12 sur l'échelle de Beaufort) a même été atteint avec 119 km/h de vent moyenné sur 10 minutes. Puis Zeus a traversé la France suivant une diagonale Bretagne-Corse : 135 km/h à Brest, 122 à Saint-Nazaire, 124 à Angoulême (record), et Millau, 144 à Chambéry, 172 au Mont-Aigoual, 185 au Dramont dans le Var (record), 169 au Cap Corse, 146 à Ajaccio (record)... De très nombreux dégâts matériels ont eu lieu (600 000 foyers privés d'électricité) et des chutes d'arbres ont malheureusement causé 2 décès.